ZOOM : La Biophilie, c'est quoi ?

Actualité du 07 Juillet 2020

Définition :

Le design biophilique c’est une approche humaniste du design qui vise a recentrer les usagers plus globalement les vivants, sur le naturel à travers des processus bio-inspirés mis en place dans les espaces de travail et de vie. 

Il signifie pour nous designers une réintroduction de la nature ( la flore, les minéraux, les formes etc) dans nos créations et nos projets d’aménagement.

Bureau biophilie EC

 

 

 

"Le bâti ne doit pas être  prison"

L’être humain s’est développé autour de son environnement qui lui a procuré, et lui procure toujours, les éléments nécessaires à sa survie, alors pourquoi lui tourner le dos ? Le bâti ne doit pas être prison, tourné vers l'extérieur il doit faire place à une nature rassurante et guide de notre créativité. « Au cours de notre évolution, nous avons passé 99,9 % de notre temps dans la nature. Notre physiologie y est toujours adaptée. Dans la vie de tous les jours, nous pouvons obtenir un sentiment de confort si nos rythmes sont synchronisés avec ceux de l’environnement. » -Yoshifumi Miyazaki
Un espace conçu et pensé comme un refuge avec vu sur de nombreux végétaux nous aiderait à atteindre la sérénité et a être plus créatif.
Ce nouveau design peut s’appliquer dans l’ancien et permettre de repenser l’agencement, et dans le neuf afin de le pousser à son paroxysme. À l'intérieur comme à l’extérieur, dans l’environnement urbain le plus souvent; ce design peut prendre différentes formes et s’adapte en tout lieu et pour tout budget.

 

Mais alors pourquoi maintenant ? 

Il a été constaté qu’à mesure que l’urbanisation s'intensifie le taux de stress déclaré ressentît par la population mondiale augmente également et nous ne croyons pas en une coïncidence. Quelques chiffres nous aident à mieux comprendre :

 

66%
D’ici 2050, 66 % du monde développé sera urbanisé, nous allons donc nous éloigner de plus en plus de la nature.

11.7 millions
Au Royaume-Uni, en 2015/16, le stress a été responsable de 11,7 millions de journées de travail perdues.

20 milliards
En 2002, la Commission européenne a évalué le coût du stress lié au travail dans l’UE à 20 milliards d’euros par an.

Urbanisme biophilie EC

 

D’ici 2050, 66 % du monde développé sera urbanisé, notre proximité avec la nature sera d’autant plus restreint.
Les Nord-Américains passent 93 % de leur temps à l’intérieur, les Européens 85 à 90 %.
L’Organisation mondiale de la santé a qualifié le stress d’«épidémie sanitaire du XXIe siècle » avec un coût significatif
pour les employeurs et un besoin croissant pour les individus de se concentrer sur leur santé physique et mentale.
Nous récupérons considérablement plus vite du stress dans un environnement naturel que dans un environnement urbain.
Au Royaume-Uni, en 2015/16, le stress a été responsable de 11,7 millions de journées de travail perdues. Sans compter les coûts indirects liés au stress, comme une baisse de la concentration et de la productivité.
En 2002, la Commission européenne a évalué le coût du stress lié au travail dans l’UE à 20 milliards d’euros par an.

Quelques solutions :

La constatation d’un tel niveau de mal être nous pousse à nous dépasser pour proposer des espaces toujours plus agréables à vivre.

Le design biophilique a pour objectif d’améliorer les espaces grâce aux éléments suivants :
  - Nature dans l’espace : un design en contact direct avec la nature ou les systèmes naturels.
  - Nature de l’espace : imiter les caractéristiques spatiales d’environnements naturels pour susciter les réponses humaines.
  - Correspondance naturelle : des stratégies de design utilisant des références à la nature ou des représentations de celle-ci.

Et vous ? Vous laisseriez-vous tenter par ce retour à la nature ?

 

Contactez-nous